• "BONDREE" d'Andrée A. Michaud

        Bondrée. Une immensité verte peuplée de forêts qui s'étend sur les territoires du Canada et des Etats-Unis. Au point qu'on ne sait plus vraiment où se situe la frontière entre les deux pays. Un endroit idyllique où anglophones et francophones passent leurs vacances en bon voisinage. 

       Mais en cet été 1967, l'horreur vient bouleverser la quiétude des lieux. Zaza Mulligan, jeune fille délurée et provocante, est retrouvée morte, la jambe broyée par un piège de trappeur. 

       On croit à un accident. A un piège rouillé malheureusement oublié là avec les années. Car Bondrée a longtemps été une terre sauvage. Chasse gardée d'un trappeur légendaire nommé Pierre Landry. Qui pour échapper à la seconde guerre mondiale, avait établi ses quartiers dans cet espace réputé inaccessible. Mais la civilisation a fini par arriver jusque-là. Et même si Landry n'est désormais plus de ce monde, on craint qu'il ait abandonné certains de ses outils derrière lui. 

       Sauf que lorsque Sissy Morgan, la meilleure amie de Zaza, est victime à son tour d'un piège similaire et décède dans les mêmes circonstances, le doute n'est plus permis. Un tueur rode.

       C'est d'autant plus certain qu'après la mort de Zaza, les résidents dans un grand élan de solidarité avaient méticuleusement ratissé la zone pour éviter qu'un tel accident se reproduise. Et aucun autre piège n'avait été déterré. Un assassin organise donc une mise en scène pour perpétrer ses crimes.

       C'est la police américaine qui est chargée de l'enquête. Car les deux victimes sont originaires des Etats-Unis. Même si Stan Michaud, l'inspecteur-chef, doit demander l'aide d'un traducteur pour se faire comprendre des Français présents sur place. 

       L'atmosphère devient pesante et chacun épie son voisin. En se demandant qui parmi la petite communauté de Bondrée peut bien commettre des actes aussi ignobles ?

    (Livre disponible chez Rivages au prix de 18,50 euros)