• "CANARI" de Duane Swierczynski

       Parce qu'elle a toujours respecté les règles, fait partie de ceux qui traversent dans les clous, Sarie Holland, brillante étudiante de Philadelphie, se retrouve embarquée bien malgré elle dans une galère sans nom. 

       Lors d'une soirée organisée par une fraternité du campus, le genre de fête où l'alcool coule à flots et où toutes les drogues circulent sous le manteau, elle est accostée par Drew qui lui demande de lui rendre un service. Comme elle est la seule à être restée sobre et qu'elle dispose d'un véhicule, il souhaite qu'elle le conduise chez un ami où il doit récupérer un livre. En échange, il lui propose de l'inviter ensuite à aller manger un morceau. 

       Attirée par le jeune homme, elle accepte sa proposition. Sauf que Drew est en fait un dealer qui cache son jeu. Et la promenade n'a pour unique but que d'aller se ravitailler en marchandises chez son fournisseur attitré. 

       Or la maison des beaux quartiers où ils doivent se rendre est placée sous surveillance policière. Alors que la transaction est terminée et que Sarie ne se doute pas un instant de la vraie nature de la balade, ils sont interpellés par Ben Wildey, agent de la brigade des stupéfiants. Drew parvient à s'échapper. Pas Sarie. Qui tombe entre ses mains. Et se retrouve au poste. 

       Comme elle refuse de dénoncer son comparse, on lui met un marché sur la table. Soit elle devient un indic et aide la brigade des stups à faire tomber un gros poisson, soit elle sera poursuivie pour trafic de drogue. Et pourra dire adieu à ses études et à son avenir. 

       Elle n'a donc pas d'autre choix que de devenir un canari. Un informateur de la police. Et va devoir désormais jongler entre ses missions de renseignements, ses examens universitaires, et les multiples mensonges qu'elle doit inventer pour cacher sa situation à sa famille. 

    (Livre disponible chez Rivages au prix de 22 euros)