• "DODGERS" de Bill Beverly

      Los Angeles, Californie. Son soleil, ses plages, ses résidences de luxe, ses stars à la pelle. Mais aussi son côté sombre. Ses ghettos. Où la misère et la pauvreté débordent. Où le commerce de la drogue est fleurissant. Là où East, quinze ans, survit. A la petite semaine. En faisant le guetteur devant une taule. Maison où la vente et la consommation de stupéfiants de toutes sortes est la norme. Où les junkies peuvent venir se défoncer en toute tranquillité. Du moins lorsque la police est tenue à l'écart. Et ne fait pas de descente. 

       Ce qui pourtant se produit. Sans que East ne comprenne comment cela a pu arriver. Car l'organisation de la surveillance est normalement parfaitement rodée. Conséquence : la taule doit fermée. Ce qui représente un sacré manque à gagner. Et East se retrouve désormais dans l'obligation de se racheter. Montré du doigt comme le principal responsable de ce fiasco. Obligé de partir dans le nord et le froid du Wisconsin exécuter un contrat. Ce qu'il n'a jamais fait. S'étant toujours tenu éloigné des flingues et des règlements de compte. Mais un juge, témoin à charges dans un futur procès touchant Fin, le boss, doit être rapidement mis sous silence. 

       Le voilà donc sur les routes au volant d'un monospace à la tête d'une drôle d'équipe. Il y a là Ty, son frère, un silencieux à la gâchette facile. Michael Wilson, étudiant à ses heures perdues, roi de tous les trafics. Et Walter, un mastodonte qui en sait plus qu'il ne veut bien le dire. 

       Cela paraît simple sur le papier. Sauf que dès la première étape, à La Vegas, East se rend compte très vite que sa mission ne va pas être de tout repos ! 

    (Livre disponible chez Seuil au prix de 19,50 euros)