• "JENNY" de Fabrice Colin

        Ce devait être un week-end pour faire le point. Sur un mariage qui est lentement parti à la dérive. Après des années d'une union avec ses hauts et ses bas. Et cette usure du temps qui a mis à mal la relation entre April et Bradley. Il se sont donc octroyés un séjour à Las Vegas. Pour essayer de sauver ce qui pouvait encore l'être. 

       Mais dans la capitale du jeu, April a disparu. Elle a vidé l'armoire de leur chambre d'hôtel et Bradley s'est retrouvé ahuri devant le fait accompli. 

       De retour à San Francisco, il décide de battre le rappel des troupes. Amis, connaissances, collègues, famille, pour savoir où se cache April. Et surtout si elle va bien. Fataliste, prêt à accepter une séparation qui s'avère désormais inévitable. Mais personne n'a de nouvelles et ne sait où elle se trouve. On met la police sur les rangs, des détectives privés. Rien n'y fait, April demeure introuvable. 

       Alors le temps passe, et Bradley, qui part à la dérive, n'a pas d'autre choix que de se faire une raison. Et parce qu'April lui manque, qu'il se sent seul, abandonné, il multiplie les rencontres sur internet et s'étourdit dans des aventures sans lendemain. 

       Jusqu'au moment où il tombe sur Jenny. Qui lui a menti sur son profil. Car lors de leur premier rendez-vous, ce n'est pas la jeune femme svelte à laquelle il s'attend qui le reçoit. Mais une personne obèse, peu attirante, et qui ne correspond en rien à ses critères de séduction. Alors qu'il veut mettre un terme rapide à cette mascarade, elle lui ordonne de se rasseoir et lui montre une vidéo de son épouse. 

       April est vivante mais retenue prisonnière dans un endroit tenu secret. La jeune femme lui pose alors un ultimatum. April restera en vie tant qu'il obéira à ses ordres. Le moindre écart et c'est la mort assurée. Le voilà donc obligé d'accompagner Jenny dans une vendetta meurtrière. Car elle a décidé de l'emmener avec elle dégommer tous ceux qui un jour se sont moqués de son physique. Ou qui lui ont fait du mal dans l'existence.

    (Livre disponible chez Sonatine au prix de 20 euros)