• "L'ECHANGE" d'Eugenia Almeida

        Cela ressemble à un fait-divers comme il en existe tant. Ici ou ailleurs. Une femme à la sortie d'un bar apostrophe un homme en le menaçant d'une arme. Celui-ci l'écoute, se détourne, puis s'en va tranquillement. Alors, elle retourne le revolver et se tire une balle en pleine poitrine. Fin tragique d'une querelle d'amoureux pense-t-on. D'ailleurs pour la police, pas la peine d'en faire un plat ! Ou de diligenter une enquête. Affaire classée. 

       Pourtant Martin Guyot lui s'obstine. Au delà de la simple information de quelques lignes dans les journaux. Car pour lui quelque chose ne colle pas dans le tableau. Et en bon journaliste qu'il est, il décide d'enquêter. Simplement pour comprendre. Pas forcément dans l'optique d'en faire un papier. 

       Mais plus il avance dans les renseignements qu'il glane à droite et à gauche, plus il est persuadé que ce suicide n'est que la face visible d'une histoire beaucoup plus complexe. Et autrement plus dangereuse. Car tous ceux à qui il demande de l'aide ou des infos se retrouvent suivis, écoutés, intimidés, voire plus. 

       Un policier qui le renseignait est mystérieusement renversé par une voiture. Un collègue journaliste découvre sur le pas de sa porte son chien poignardé à mort. Et une amie psychanalyste, à qui il donne régulièrement rendez-vous dans un café pour échanger sur l'affaire, est agressée en pleine rue. Il mettrait même sa main à couper qu'on est venu visiter son appartement en son absence, et que les pièces du dossier qu'il constitue ont été déplacées. 

       Il est encore temps pour Martin d'arrêter de fouiller. Car la menace se fait plus précise. Et les actes de violence autour de lui de plus en plus répétitifs. Visiblement ses investigations dérangent. Mais qui ? Et pourquoi ?

    (Livre disponible chez Métailié au prix de 18 euros)