• "LA STRATEGIE DU PEKINOIS" d'Alexis Ravelo

       C'est le casse parfait. Celui qui ne peut que réussir. Sans prise de risques irréfléchie ou inutile. Que Junior a planifié dans les moindres détails. Car il doit se refaire après une déconvenue retentissante. Une cargaison de drogue que la police de Las Palmas a saisie lui a fait perdre une importante somme d'argent. Et il a désormais une dette à rembourser au plus vite. A des associés sur son île de Grande Canarie et à Barcelone. Des hommes à la patience limitée et à la gâchette facile. 

       Alors le cambriolage de la villa de l'avocat chargé de blanchir l'argent sale, avec lequel son organisation travaille, apparaît comme le scénario idéal. Surtout le coffre où celui-ci garde des liquidités au montant exorbitant. C'est simple à réaliser parce que Junior connait bien les lieux. Il sait que la maison n'est pas gardée et que le système de sécurité est relativement basique. 

       Mais il ne peut pas faire le coup lui-même. C'est trop risqué car Larry, l'homme de loi, pourrait éventuellement le reconnaître. Il fait donc appel à Blondin. Qui accepte le projet et met sur pied une équipe autour de lui. Tito et Cora sont recrutés et le trio établit son plan d'attaque. 

       Junior connait le point faible de l'avocat : les femmes. Cora est donc chargée de le séduire, de se faire inviter dans la villa, de distraire Larry pour qu'il oublie d'actionner l'alarme. Pendant ce temps-là, ses deux compères s'introduiront en douce dans la maison et se chargeront ensuite de l'avocat et du coffre. Junior quant à lui partira deux jours en voyage, histoire de se constituer un alibi au dessus de tous soupçons. 

       C'est brillant et ça se passe sans encombres. Plus de quatre cent mille euros atterrissent entre leurs mains. Mais l'affaire se gâte au moment du partage. Où un des partenaires un peu trop gourmand va tout faire capoter. 

    (Livre disponible chez Mirobole Editions au prix de 22 euros)