• "LE REVERS DE LA MEDAILLE" d'Olga Lossky

       Pal est un des médaillistes les plus réputés de la planète. Tout ce que compte le monde d'hommes politiques de premier plan, de têtes couronnées, d'artistes de renom, s'est un jour retrouvé sur une pièce ou une médaille réalisée par ce grand orfèvre hongrois. Installé depuis de nombreuses années à Londres, son carnet de commandes affiche complet et Nicky, son épouse, l'aide au quotidien à gérer les tracasseries administratives liées aux fructueux contrats qu'il accumule.

       Et le dernier en date n'est pas le moins prestigieux de tous. Le Pape fait appel à lui pour réaliser une médaille à son effigie. Qu'il souhaite présenter lors d'un voyage à Budapest, et qui doit symboliser le réchauffement des relations entre le Vatican et le régime communiste hongrois.

       Pour la première fois de sa vie, Pal hésite à honorer une demande. C'est que la Hongrie et l'Italie évoquent pour lui des souvenirs douloureux. Pour parfaire son art et faire carrière, il a dû quitter l'une et l'autre précipitamment. A cause de ses origines juives qui lui fermaient toutes les portes. Laissant derrière lui sa famille et son premier amour, la jolie Erzsebet. Sans savoir ce que ses proches sont par la suite devenus. Car la seconde guerre mondiale est passée par là. Et le silence prolongé des siens depuis la fin des hostilités lui laisse imaginer un destin tragique pour eux. Une extermination probable par les nazis. Même si par manque de courage, ou pour ne pas savoir, il a toujours refusé d'en avoir confirmation, de faire des recherches approfondies. 

       Mais par amour pour Nicky, qui rêve de découvrir les trésors culturels de la capitale italienne, il accepte de retrouver Rome et ses fantômes. Et la rencontre avec le Saint-Père va, comme il le redoutait, le replonger dans un passé qu'il avait jusque-là mis en sommeil.  

    (Livre disponible chez Denoël au prix de 18,90 euros)