• "LE SILENCE POUR TOUJOURS" de Stuart Neville

      Jack Lennon n'est plus que l'ombre de lui-même. Du policier brillant qu'il a été. Depuis cette sombre affaire où il a abattu un collègue qui avait été soudoyé par des truands pour lui faire la peau. Il a récolté dans l'histoire trois balles dans le corps. A été obligé d'effectuer un long séjour à l'hôpital. A été suspendu par sa hiérarchie. Qui n'a jamais cru à ses explications. Et l'a reconnu coupable d'avoir tiré sur un autre flic. Et de l'avoir tué. 

       Alors depuis un an, il se bat pour obtenir une pension et quitter dignement la police. Ce qu'on lui refuse catégoriquement. En lui ordonnant d'accepter un emploi de bureau ou de prendre la porte sans aucunes indemnités. Sa dépendance aux antalgiques et à l'alcool pour soulager les maux de son corps et de sa tête n'arrange pas les choses. Et le couple qu'il forme avec Susan se délite jour après jour flirtant avec le précipice. 

       C'est pourquoi lorsque le téléphone sonne et que Réa Carlisle, une ex-petite amie, souhaite d'urgence le rencontrer, il n'imagine pas pouvoir tomber plus bas. 

       Pourtant le problème qu'elle lui soumet est loin d'être banal. Ayant hérité de la maison d'un oncle qu'elle n'a pas revu depuis presque trente ans, elle a découvert au hasard de sa visite dans une des chambres un album relié détaillant tous les meurtres dont son oncle s'est rendu coupable au fil des ans. Il y a consigné les dates, les lieux, y a dessiné des croquis, y a collé des mèches de cheveux, des ongles...Un vrai musée des horreurs au format réduit !

       Elle ne sait que faire. Contacter la police ou non. Car sa famille est une des plus influentes d'Irlande du Nord, et son père, député, siège au parlement à Belfast. Un mot dans la presse et c'est le scandale assuré. Et la fin de sa carrière politique. 

       Jack accepte néanmoins de l'aider. En souvenir du passé. Sans se douter où il met les pieds. Et que sa chute est loin d'être terminée... 

    (Livre disponible chez Rivages au prix de 22,50 euros)