• "LE VILLAGE EVANOUI" de Bernard Quiriny

       La journée du quinze septembre 2012 est apparemment une journée comme les autres dans la vie paisible de Châtillon-en-Bierre, petit village d'un millier d'habitants lové entre l'Auvergne et le Morvan. Le soleil se lève comme à son habitude au dessus des champs et les premiers travailleurs se pressent pour rejoindre leur lieu d'activité.

       Mais soudain, toutes les voitures qui s'éloignent du village dans un périmètre de cinq kilomètres tombent subitement en panne. Impossible d'aller plus loin. Au même moment, on se rend compte que les télécommunications ne fonctionnent plus. La radio et la télévision n'émettent plus, Internet présente un écran vide, le téléphone et les mails n'aboutissent pas.

       Les routes ne mènent nulle part, les villages aux alentours semblent s'être évaporés, on ne peut même pas prévenir la préfecture puisque les coups de téléphone restent sans réponses. On n'a vu personne venir de l'extérieur depuis la veille et les commerçants n'ont pas été ravitaillés.

       Après la stupeur, les Châtillonnais échafaudent les hypothèses les plus plausibles.

       C'est un test du gouvernement pour évaluer la réaction d'un village et de ses habitants face à une catastrophe. C'est un canular de la télé qui n'a rien trouvé de mieux pour divertir ses téléspectateurs. C'est la faute à une tempête magnétique qui a déréglé toutes les machines.

       Mais les mois passent et la situation perdure dans le village de Châtillon-en-Bierre, qui, coupé du reste du monde, doit apprendre à vivre en autarcie replié sur lui-même.

       Il faut économiser les ressources, rationner les denrées alimentaires, et, plus que tout, combattre l'individualisme croissant qui menace l'ordre et la survie du bourg.

    (Livre disponible chez Flammarion au prix de 17 euros)