• "PECHES CAPITAUX" de Jim Harrison

       Après avoir passé quarante années dans les rangs de la police, avoir enduré son lot de drames et d'atrocités, Sunderson n'aspire plus qu'à une chose : couler des jours tranquilles dans une retraite calme et paisible.

       C'est ainsi qu'il décide de se mettre au vert aussi souvent que possible, au contact de cette nature belle et généreuse qu'il affectionne tant. En profitant enfin de ce temps libre pour acquérir le chalet de ses rêves, près d'un lac, pour s'adonner à sa grande passion, la pêche à la truite. Avec deux espoirs secrets. Le premier, écrire un essai sur la violence qu'il considère comme le huitième péché capital. Et le second, probablement le plus difficile, essayer de reconquérir Diane, son ex-femme, qu'il n'a jamais cessé d'aimer.

       Mais quelle n'est pas sa surprise, autant dire mauvaise, de découvrir où il a mis les pieds ! Dans ce petit coin au nord du Michigan, d'ordinaire sans histoires. Car si son bungalow et son plan d'eau sont conformes à ses attentes, il n'en est pas de même du voisinage. Où la famille Ames règne en despote sur ces terres où ni les autorités locales, ni les forces de l'ordre, n'osent intervenir même quand on soupçonne le clan d'avoir assassiné un garde-chasse.

       Les pères, les frères et les cousins, violent, pillent, intimident, bastonnent, sans être jamais inquiétés par peur de représailles. Et Sunderson, sans vouloir s'en mêler, se retrouve bien malgré lui propulsé au centre de ce nid de serpents. En se prenant d'affection pour Lily et Lemuel, en aidant Monica à fuir ce chaos. 

       Alors qu'il a maille à partir avec ces sauvages sans foi ni loi, n'hésitant pas lui-même à jouer de la gâchette, voilà que les membres de cette horrible tribu meurent les uns après les autres victimes d'empoisonnement...

    (Livre disponible chez Flammarion au prix de 21 euros)