• "UN BON ECRIVAIN EST UN ECRIVAIN MORT" de Guillaume Chérel

        C'est un week-end de festivités qui s'ouvre à Saorge, petit village pittoresque des Alpes-Maritimes. Le monastère franciscain, désormais reconvertit en résidence d'écrivains, doit accueillir une dizaine de grands noms des lettres françaises. Pour un débat autour de l'écriture suivi d'une séance de dédicaces.

       Les médias locaux, France 3 et Nice-Matin, ont relayé l'information, et de nombreux lecteurs impatients de rencontrer leurs auteurs favoris sont annoncés. On a même débauché Augustin Traquenard, présentateur vedette d'une émission littéraire sur Anal Plus, la chaîne de Vincent Coloré, pour animer la rencontre. Le tout financé par le propriétaire des lieux, un milliardaire au pseudonyme loufoque, Un Cognito. Qui brille d'ailleurs par son absence à l'arrivée des convives.

       Qu'importe, les grandes plumes sont subjuguées par la beauté du décor et l'ambiance s'avère joyeuse.

       Mais la bonne humeur des troupes se fane lors du débat. Traquenard, censé être le modérateur des discussions, s'en prend ouvertement à Christine Légo. Qui se venge sur le doyen du groupe, Jean de Moisson. Sous les yeux éberlués de Michel Ouzbek et Delphine Végane. Il y a de l'électricité dans l'air et la séance de dédicaces est purement annulée.

       Tout ce petit monde se retrouve autour de la table du dîner pour faire la paix. Mais au moment du café, pris dans la bibliothèque, une voix off venue d'on ne sait où s'en prend à eux. Elle les accuse collectivement puis individuellement d'être devenus au fil du succès, des usurpateurs, des imposteurs, des caricatures, qui se servent de la littérature plus qu'ils ne la servent. Et qu'à cause de cela, ils ne sortiront pas vivants de cet endroit. 

       C'est le début d'une drôle de soirée où la peur s'empare de chacun d'eux. 

       Yann Moite, Frédéric Belvédère et David Mikonos se serrent les coudes. Tatiana de Roseray combat sa frayeur en se réfugiant dans les bras de Kathy Podcol. Amélie Latombe, elle, part à la chasse aux fantômes. 

    (Livre disponible chez Mirobole éditions, au prix de 19,50 euros)