• "UNE AFFAIRE D'HOMMES" de Todd Robinson

        L'indéfectible amitié qui unit Boo à Junior remonte à loin. Au temps, où adolescents, ils étaient tous les deux pensionnaires du foyer pour orphelins de Saint-Gabriel à Boston. C'est là-bas que l'abandon, la solitude, et la violence des lieux ont cimenté une complicité jamais prise en défaut depuis. Au point de se sentir aujourd'hui comme deux frères. Appartenant dans leurs têtes à la même famille. Et si on touche à un cheveu de l'un, c'est comme si on touchait également à l'autre.

       Ils sont si proches qu'ils ont aussi lié leurs destins professionnels. En travaillant ensemble comme videurs au Cellar, un club de seconde zone où les concerts passables qui s'y déroulent drainent une faune adepte d'alcool, de bruit et de bagarres. Même si eux considèrent l'endroit comme une deuxième maison. 

       Alors quand Ginny, la serveuse, leur demande de l'aider à intimider un petit-ami devenu violent et encombrant, ils n'hésitent pas à jouer les durs avec le malotru. Et à le molester sérieusement pour lui faire comprendre de s'éloigner gentiment de la belle. 

       Sauf que le lendemain, la police de Boston vient les informer qu'on a retrouvé leur compagnon de jeu sans vie. Avec le téléphone de Junior sur lui. Qui fait donc un coupable idéal et est arrêté sur le champ. Boo doit mener l'enquête s'il veut revoir son compère d'infortune ailleurs que derrière des barreaux. En commençant par fouiller les affaires personnelles que la victime a laissées chez Ginny. 

       Il découvre dans un étui à trompette un double fond rempli d'argent. Une somme si importante qu'elle peut justifier à elle-seule le meurtre d'un homme. Surtout quand rentrent dans la danse au même moment, des tueurs, des dealers, et toute une clique de voyous tous plus dangereux les uns que les autres. Bien décidés à récupérer le magot. Et à ne pas laisser de témoins derrière eux. 

    (Livre disponible chez Gallmeister au prix de 22 euros)