• "UNE ANNEE DANS LA VIE DE JOHNSEY CUNLIFFE" de Donal Ryan

       Dans son petit village irlandais proche de Tipperary, Johnsey Cunliffe ne passe pas pour quelqu'un de très dégourdi. On peut même dire que tous ceux qui le connaissent ou l'ont un jour rencontré ont sérieusement pensé qu'il était attardé. Du temps où ses parents étaient encore en vie, sa solitude, son inaptitude à se faire des amis, à communiquer, étaient largement compensées par le cadre familial, l'amour de ses parents.

       Mais à la mort de son père, il a été incapable de s'occuper de ses terres. Les louant à un voisin. Et lorsque sa mère décède à son tour, il se retrouve à vingt-quatre ans complètement perdu, incapable d'envisager l'avenir avec sérénité. Et on se demande bien ce qu'il va devenir. D'autant qu'il continue d'être le souffre-douleur d'Eugène Penrose, une petite frappe du coin, qui un jour s'en prend si violemment à lui qu'il l'expédie à l'hôpital. 

       Paradoxalement, il va y passer les meilleurs moments de sa vie. Car il y rencontre Dave, son voisin de lit, qui va devenir son plus proche ami, et Siobhàn, une infirmière qui éveille en lui ses premiers sentiments amoureux. A sa sortie l'un et l'autre viennent quotidiennement lui rendre visite et son existence semble enfin se rapprocher d'une certaine forme de normalité. 

       Mais les ennuis n'en ont pas terminé avec lui. Un consortium qui souhaite racheter ses terres afin de construire des immeubles, des commerces, développer l'attractivité du village en promettant prospérité et modernité aux habitants, se heurte à son refus de vendre. Lui veut conserver coûte-que-coûte ses biens en mémoire de ses ancêtres qui ont sué sang et eau pour les exploiter. 

       Il devient alors l'ennemi numéro un. Les habitants lui tournent le dos, et la presse locale dresse de lui un portrait peu flatteur. Quant à lui, il éprouve de plus en plus de difficultés à sortir de chez lui...

    (Livre disponible chez Albin Michel au prix de 24 euros)