• "VLADIMIR VLADIMIROVITCH" de Bernard Chambaz

      Vladimir est heureux. Il a enfin réalisé un de ses rêves. Sauter en parachute. En plus sous les yeux de Galina. Sa jolie voisine, qui l'attendait sur la terre ferme pour le féliciter. Et avec laquelle il a ensuite flâné le reste de la journée. 

       Comme son instructeur de vol lui avait dit que la tradition veut que l'on crie quelque chose au moment de sauter, il s'est exclamé en s'élançant dans les airs : "C'est moi Poutine !". Ce qui pourrait être drôle si cela n'était vrai. Car Vladimir se prénomme en réalité, Vladimir Vladimirovitch Poutine. C'est-à-dire qu'il partage le même homonyme que le locataire du Kremlin, le président russe. Et que depuis une quinzaine d'années et l'arrivée de celui-ci au pouvoir, il a l'impression de mener une seconde vie. Par procuration. 

       Il sait bien malgré tout qu'il a eu de la chance de ne pas être obligé de changer de nom. Il a appris qu'en Corée du Nord, le dictateur Kim Jong-un avait ordonné à ses homonymes de modifier leur identité. Sous peine de mort. 

       Alors, fort de cette hasardeuse complicité avec son illustre compatriote, le modeste conducteur de tramways, peintre à ses heures perdues, s'est attaché à suivre de plus près la vie de cet autre Poutine. Et s'est engagé dans la rédaction d'une biographie personnelle de son double . En se souvenant de ce que lui faisait alors aux mêmes moments dans sa vie. Sans pouvoir imaginer encore le fin mot de l'histoire. Car tant que son homonyme reste le maître du pays, son destin et celui de ce citoyen pas comme les autres sont irrémédiablement liés ! 

    (Livre disponible chez Flammarion au prix de 20 euros)